FrançaisEnglish
Mon Compte Mon Panier
(0 articles(s))
M'inscrire à la lettre d'informations   
Nous contacter Questions

La troupe des "Apaches" au Lido, Paris, c.1920, KEYSTONE

La troupe des "Apaches" au Lido, Paris, c.1920, KEYSTONE

Descriptif :

Unique tirage vintage provenant directement du fonds KEYSTONE.

Les premières utilisations attestées du terme « Apache » remontent à 1900. Le terme y est alors utilisé par le journal Le Matin pour décrire une bande bellevilloise, caractérisée par un grain de beauté tatoué sur la joue droite ou sous l'œil. C'est le journaliste du Matin Henri Fouquier qui élabore, en décembre 1900, une première véritable définition du terme « Apache » dans la presse :
« Par contre, nous avons l'avantage de posséder, à Paris, une tribu d'Apaches dont les hauteurs de Ménilmontant sont les Montagnes rocheuses. Ceux-ci font beaucoup parler d'eux [...]. Ce sont des jeunes hommes pâles, presque toujours imberbes, et l'ornement favori de leur coiffure s'appelle les rouflaquettes. Tout de même, ils vous tuent leur homme comme les plus authentiques sauvages, à ceci près que leurs victimes ne sont pas des étrangers envahisseurs, mais leurs concitoyens français. »

Le terme se généralise en 1902, lors de l'affaire Casque d'Or. Deux bandes s'y affrontent alors pour une prostituée, Amélie Elie. Les deux « chefs » rivaux, Manda et Leca, y sont alors qualifiés d'« apaches », sans que l'information soit pour autant vérifiable ou certaine, permettant aux journaux d'utiliser ce terme intriguant et percutant dans les titres de leurs articles. Entre le 5 juin et le 3 août 1902, Casque d'or publie ses « Mémoires » Ce feuilleton donne un nouveau souffle au phénomène Apache dans la presse.

Dès lors, le terme se généralise pour couvrir également le proxénétisme et la prostitution, et, à partir de 1903, est utilisé pour décrire l'ensemble de la pègre parisienne. L'« Apache » devient donc profondément associé à la capitale : Le Matin déclare ainsi le 26 novembre 1908 qu'il « fait partie des curiosités parisiennes au même titre que la Tour Eiffel ou les Invalides ».

Photographe(s) :

Date de prise de vue :

1920 c.

Date de tirage :

1920 c.

Thèmes :

  • Célébrités
  • Paris
  • Reportage
  • Scène de vie

Signature :

Cachet de l'agence

Etat :

E - Moyen

Format (cms) :

24 x 18

Format de l'image (cms) :

23 x 17

Tirage

Tirage Argentique

Prix :

500.00 €

Autres vues

Retour Ajouter au panier


Artprice

Questions I Liens I Conditions générales de vente I Contactez-nous I Mentions légales
Copyright Argentic 2006 - 2020 - Conception site Internet : Alteo Paris